Eddie Symkens est né à Menin (Belgique) en 1964.
Il vit et travaille à Maasmechelen.
Il étudie la sculpture à l'Académie communale des arts plastiques de Genk.

 

Sélections et nominations:

2024: Entretien Revue artistique: "kunstletters" Atelier in beeld.
2023: Plateaukunst: Curator: Wanda Reiff
2021: Inclusion de la base de données des arts en Belgique.
2021: Sélection pour l'admission "Kunst aan zet".
2019: Fête des arts Watou: Saudade.
2018: Journal d'entretiens: Het Belang van Limburg 30/03/2018.
2016: 2de Biënnale Beeldende Kunst aan Zee: curator Hugo Brutin (Oostende).
2015: Dagblad De Limburger (NL) : exposition : Calme et congélation, classée 4 étoiles.
2014: 1ste Biënnale Beeldende Kunst aan Zee: curator Hugo Brutin (Oostende).
2013: Sélectionné : "Autoportrait" Museum Boijmans Van Beuningen Rotterdam.
2011: Sélectionné pour participer : ISEL : Magazine d'art et de culture : ABC des Artistes Contemporains Belges 2011.

2010: Sélectionné pour participer: Sculpturengids 2010. (movingartmagazine)
2008: Catalogue d'art: Uitgever Galerie Ludwig Trossaert Antwerpen.
2007: Sélectionné au département néerlandais des céramistes.
2007: Sélectionné pour participer à "Beeldig Limburg", sculptures de
11 sculpteurs limbourgeois sélectionnés sur commande du Parti Province du Limbourg et Flandre.
2006: 1er prix des arts visuels, organisé par la ville de Dilsen-Stokkem et le Davidsfonds Belgique. Titre du groupe de sculpture : "Le pouvoir de la communication ".
2005: Sélectionné pour l'ouvrage : "14 Artistes Contemporains" dirigé par Thierry Jonnaert.

 

En public:

Flamand Parlement (Bureaux du médiateur Flamand).
2 sculptures en bronze: Château "Ter Motten" de la ville de Dilsen-Stokkem (Belgique).
Emprunté: Sculpture: Europa protests (H1m70) et sculpture: Transhumane (H1m80)
Cultural Center Maasmechelen (Belgique).